Passer au contenu

/ Inven_T – Centre d’innovation technosociale

Je donne

Rechercher

À quoi tu joues?

Court métrage en réalité augmentée

Donner la parole aux jeunes susceptibles d’être marginalisés : en explorant le jeu et en utilisant la technologie du récit augmenté, le récit de soi devient ici un formidable outil du vivre ensemble.

Ce que nous avons fait

Interconnexion entre les acteurs de Wapikoni mobile et les chercheurs de l’UdeM

Soutien logistique

Appui à la recherche de financement

Le projet

En étroite collaboration avec le Wapikoni mobile, trois équipes interdisciplinaires de chercheurs/créateurs font converger leurs expertises pour que des jeunes de 15 à 17 ans issus de 3 communautés différentes se racontent « autrement », en nous partageant leurs passe-temps.

À court terme, en plus d’un court métrage en réalité augmentée avec les jeunes, un court documentaire « making of » du processus sera produit.

Ce projet s’inscrit dans une démarche plus vaste et vient appuyer la demande de financement d’infrastructure qui doit être déposée à la Fondation Canadienne de l’Innovation (FCI) à la fin 2019 dans le cadre du projet Récit repensé et augmenté comme instrument du vivre ensemble.

C’est le maillage entre Wapikoni mobile, le Laboratoire des récits du soi mobile (LRSM) et la Chaire McConnell-UdeM MYRIAGONE, qui rend possible ce projet dédié aux récits intimes et collectifs des adolescents de différents milieux. Le LRSM, MYRIAGONE et Wapikoni ont élargi la portée du projet en allant à la rencontre des jeunes de St-Anicet, de Wemotaci et de St-Léonard à Montréal.


Enjeux identifiés


Rendre accessible et mobile le récit de soi dans l’espace public

Mobiliser les connaissances chez des jeunes susceptibles d’être discriminés

Sortir les jeunes des Premières Nations de leur isolement


Impacts anticipés


Tendre des ponts intercommunautaires par la création et l’innovation technologique

Permettre à des communautés marginales d’avoir la parole

Réunir chercheurs, jeunes, et praticiens, qui ont comme visée l’inclusion des jeunes dans toutes les sphères de la société


Technologies utilisées


La réalité augmentée

Organisme impliqué

Le Wapikoni mobile est le partenaire à l’origine du projet. Depuis une quinzaine d’années, l’organisme offre aux jeunes des Premières Nations des ateliers permettant la maîtrise des outils numériques par la réalisation de courts métrages et d’œuvres musicales.

Équipe

Laboratoire sur les récits du soi mobile (LRSM):

  • Simon Harel, directeur du LRSM et professeur titulaire au Département de littératures et de langues du monde
  • Mathieu Li Goyette, doctorant en littérature comparée

Myriagone (Chaire McConnell-UdM en mobilisation des connaissances jeunesse):

  • Isabelle Archambault, professeure agrégée, École de psychoéducation
  • Nancy Beauregard, professeure agrégée, École de relations industrielles
  • Véronique Dupéré, professeure agrégée, École de psychoéducation
  • Sarah Fraser, professeure agrégée, École de psychoéducation
  • Katherine Frohlich, professeure titulaire, Département de médecine préventive et sociale

Wapikoni

  • Manon Barbeau, présidente-fondatrice
  • Odile Joannette, directrice générale

Et toute l’équipe de Wapikoni mobile